4d + Kick & Snare (B)

by 4d + Kick & Snare

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     $4 CAD  or more

     

1.
2.
3.
4.

about

Album concept composé entre Inukjuak, Trois-Rivières, Montérégie, Montréal et Japon. 4d + Kick & Snare est un choc artistique qui a nécessité 5 ans de travail afin de se concrétiser.

ALBUM EN 2 PHASES (A-B) :

4 des 11 chansons de l'album sont disponibles ici tandis que les 7 autres pièces sont disponibles sur la page de 4d : dominicklareau.bandcamp.com/album/4d-kick-snare-a

NOTEZ BIEN QU'IL EST IMPORTANT DE VISITER
LES 2 PAGES POUR L'EXPÉRIENCE COMPLÈTE!
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

credits

released October 11, 2013

Paroles : Kick & Snare, 4d, Sibitt 志人
Musique : 4d
Photos : Kick & Snare, 4d, Céline Argentini
Dessins : 4d

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Kick & Snare Québec

Kick & Snare est un projet ayant d'abord fait surface d'un «trop plein les tympans» de musique commerciale, voire corrompue, pour mettre enfin cassette sur table et rendre la parole à la musique underground et l'art indépendant. Ce justicier masqué, cassette au nez, s'attaque aux normes et standards imposés, sans retenue, par un retour aux bases et une exploration des nouvelles avenues. ... more

contact / help

Contact Kick & Snare

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Quitter facile
4d :

Je ne vais pas dans le même sens que toi
Mais, ai-je le choix du sens de ma voie

Tu me considères impotent
C'est ta fête mais c'est ma fête aussi
Le message est pourtant tellement clair
Y'a que les rois qui ne le comprennent pas

L'exil oui l'exil
Quitter facile sans retour

L'exil oui l'exil
Vous serez débarrassé d'un zonard

Kick & Snare :

J'ai tu l'choix d'partir?
J'ai tu l'choix d'rester?
Est-ce que j'peux vraiment m'accomplir
Sans avoir à vous consulter?

Laissez-moi donc tranquille
J'veux juste partir l'plus loin que j'peux
Que pour me sentir libre
Oui, pour me sentir vivre un peu

Parcourir
Les possibilités qui s'frayent
Un chemin, sans avoir à courir
Après ces devoirs qui s'emmêlent

Tous ces lieux qui m'appellent
Tous ces gens qu'on évite
Tous ces sens qu'on éveille
Oui, j'voudrais partir un plus vite

Pour m'accomplir
Pour être heureux
Pour découvrir
Pour dire c'que j'veux
Sans m'accroupir
Sans m'écrouler
Sans être moi-même undercover

À journée longue longer les plaines
Gravir montagnes et ravins
Fuir ces labeurs de longue haleine
Pour ces pays lointains

La vie là-bas m'semble avoir
Plus d'importance que c'qu'il y'a ici
Rien d'tout ça n'me donne l'espoir
Que tout s'arrange et c'est tant pis

J'pars!
Ça y est c'est dit

Dans un autre monde
Dans une autre ville
D'un autre pays
Que dans ma tête
Sur une autre île
Dans une autre vie
Pour faire autre chose
Pourvu qu'ce soit ailleurs qu'ici

Pourvu qu'ce soit ailleurs qu'ici

Pourvu qu'ce soit ailleurs qu'ici!


4d :

L'exil oui l'exil
Quitter facile sans retour

L'exil oui l'exil
Vous serez débarrassé d'un zonard


Kick & Snare :

J'osais plus bouger, même pire
J'étais pris au piège au sens large
Ma différence vous a fait m'fuir
De toute manière, déjà en marge

Déjà au large, j'osais plus dire
C'que j'veux, qui j'suis, comment j'pense
Pour enfin faire c'que j'désire
J'ai du vous quitter en revanche

Créer mon propre univers
Où mes valeurs n'seraient plus mire
De votre discours, de vos regards
De tous vos jugements hautains

Maintenant j'suis bien : Oui, j'pars!
J'vois enfin un peu plus loin
Le prochain train qui arrive à la gare
Me mènera où il veut bien

Aucun danger, aucun remord
Aucune peur ni désolation
Aucun plancher ne m'retenait dès lors
Perdu pied par divagation

Sans aucune boussole à bord
Bourlingueur sans navigation
Tournant de bâbord à tribord
Sans aucun sens d'l'orientation

Que cette envie d'départ
Réprimant toute hésitation
Est, Ouest, Sud, Nord :
Partant pour toutes les directions


4d :

L'exil oui l'exil
Track Name: Quand on se sauve il fait froid
Kick & Snare :

Y fait pas mal trop froid dehors,
Faut j’marche plus vite pour m’réchauffer
J'avais raison ou tort
D’me sauver loin la nuit tombée?

Une chose est certaine, il est trop tard
Pour faire marche arrière maintenant qu'y est
Pratiquement rendu jour, j’m'endors
En regardant le soleil se lever

J’vois l'horizon qui repart encore
Plus loin dès que j’m'en rapproche un peu
Comme si le moindre de mes efforts
S'avère à être de trop pour eux

J’suis dur à comprendre, dur à croire
Surtout dur à prendre au sérieux
Toujours en train d’détruire le hasard
Et l’moindre effort de mes deux yeux


4d :

Quand on se sauve il fait froid
Parce que dehors il n’y a pas de toit
Et on veut dormir

Quand on se sauve il fait froid


Kick & Snare :

«Comment partir?» pis «où est-ce que je vais?»
C’est des questions qui m’restent en tête
C'est pas moi l’pire, mais j'ai pas d’toit
Si y s’met à pleuvoir, j’reste bête

J’voudrais dormir, mais je l’sais pas
Si c'est la meilleure chose à faire
Vu l'état des lieux, j’pense que j’vais
Continuer à marcher sur ma paire

De vieilles godasses qui m’servent de bottes
Dans lesquelles mes orteils doivent être bleus
C'est dégueulasse en dedans : j’capote
Voir que j'ai pas pu m’trouver mieux

C'est pas ma ville. C'est pas mon coin
J’suis pas moi-même. J’me sens pas bien
Manque juste qu’la météo déchaîne sur moi une tempête
Pis j'en perds tous mes moyens

Y a un tas de souvenirs qui me reviennent
La neige me rappelle que j'ai vécu
À des milles d'ici, sur la plaine
La campagne : là où je retourne plus

J'ai eu des proches, j'ai eu une vie
Qu'aujourd'hui j'oublie volontiers
Rien dans les poches, j’me suis sauvé
C’pas d’ma faute, mais j'ai tout gâché

Hier est si loin que j'en oublie d’vivre
L'hiver est si long que j’suis fâché
J'ai serré les poings pis dans mon livre
Un tas d'affaires se sont effacées

Fait froid ici, c'est l’bout du monde
L'hiver dure presque toute l'année
La glace tient bon, pas question d’fondre
Ça garde la conscience surgelée


4d :

Quand on se sauve il fait froid
Parce que dehors il n’y a pas de toit
Et on veut dormir

Quand on se sauve il fait froid


Kick & Snare :

L'impression qu’mes paupières se referment
Que j’perds le contrôle d’mes pensées
Ça fait trop longtemps qu'elles se retiennent
C'était rendu trop lourd à porter

Trop de stress et de temps passé
À simplement le laisser faire
Prendre sa route et me dépasser
Dans une voie double, à sens contraire

Le doute se dédouble et maintenant
Les aiguilles tournent à leur manière
Le temps disjoncte, ça devient troublant
Tous ces mouvements antihoraires

Effondrement dans un banc d’neige
Sirènes, voitures, hélicoptères à ma rescousse

Moi qui n'avais jamais reçu personne, même pour ma fête

J'ai fait de mon mieux, mais faut croire
Que c'était pas suffisant, n'empêche
Que la situation s'améliore
À voir le cortège funéraire

J’devais en avoir du monde
Même si je l'ignorais dans l'fond
Je devrais être heureux dans ma tombe
À fixer le beau grand plafond

J’peux partir : plus rien n’me retient
Le ciel étant prochaine frontière
Sur l'épitaphe de mortier
C'est bien mon nom, gravure sur pierre

Mon dernier répit fut mortel
Mon dernier jour étant la veille
Banal envol d'aucun sommeil
Banale finale d'aucun manège

Maintenant c'est seulement moi qui est froid
Bien à ma place dans l'cimetière
Les gens que je négligeais font signe de croix
Regardant mon cercueil s'fondre à la neige


4d :

Quand on se sauve il fait froid
Parce que dehors il n’y a pas de toit
Et on veut dormir

Quand on se sauve il fait froid
Track Name: Le banc des recrues
Kick & Snare :

J’sais pas trop par où j’m'en vais
J'ai suivi l’sens qu'on m'a donné
J’sais pas trop par où j’m'en vais
J’pense que j’me suis égaré

J’sais pas trop par où j’m'en vais
J'ai suivi l’chemin qui était indiqué
J’sais pas trop par où j’m'en vais
J'ai tout simplement oublié

J'ai perdu l’cap il y a déjà longtemps
J'ai fait des affaires dont j’suis pas content
J'ai l'air du gars qui a regardé l’temps
passer sans rien faire pour autant

Rien pour le changer, rien pour quand
J’voudrai bouger plus que maintenant
mais j’suis stoalé là, toujours au même banc
des nouvelles recrues : oui, c'est fâchant

J’prends pas d’chance de m’faire valoir quand vient l’temps
Pis j’me sauve en courant
J'ai pas l’goût d’me vendre à ces gens,
que j’déteste, sous prétexte que ce serait payant

Ce serait peut-être mieux que j’me la ferme quand
J'ai de quoi à dire, mais c'est insultant
d'avoir à s’taire à tout moment
d’me censurer moi-même à tout bout d’champs


4d :

Pour juger de ce qu’aurait du être ma vie
Je regarde des photographies

J’ai toutes sortes d’idées
Depuis toujours
Mais le temps ne m’attend pas

Je fais un pas en arrière
Puisque je viens de faire
Un pas en avant

Certains pourraient penser
Que je danse
Pas, j’ai jamais eu le rythme

Je choisi pas
Ça c’est pas moi

Qu’est-ce que j’aimerais
Qui coûterait pas cher
Qui rapporte au max
Et serait facile à faire?


Kick & Snare :

J’sais pas trop par où j’m'en vais
J'ai suivi l’sens qu'on m'a donné
J’sais pas trop par où j’m'en vais
J’pense que j’me suis égaré

J’sais pas trop par où j’m'en vais
J'ai suivi l’chemin qui était indiqué
J’sais pas trop par où j’m'en vais
J'ai tout simplement oublié

Non, pas question!
J’préfère me perdre dans la direction opposée
Quitte à m’faire traiter comme une merde
À leurs yeux, j’suis un clown névrosé

Rien d'autre qu'une autre belle vérité
Ça s’voit tout d’suite de toute façon
Regarde dans mes yeux : pas moyen d'éviter
la sincérité, j’suis fait comme ça

J’fais partie d’ceux qui s’gêneront pas
pour dire c’qu'y pensent, au point d’se faire
pointer du doigt quand on les voit
Ça m'importe tellement peu de toute manière

J'ai ben peur d'en être rendu là
En plein milieu d'un grand cul-de-sac
Perdu moi-même dans mon état
Ça m'importe tellement peu, c’pas ça qui m’stoppe


4d :

Les montagnes se montent aux trois-quarts
J’abandonne moins tôt que tard

Je n’ai de regret pour aucun sommet
Sauf un


Kick & Snare :

À trop vouloir atteindre la cime
On finit souvent sur l’ciment
Trop d’plans avortent, et ce avant même
qu'on n'les considère pertinents

Perdu dans brume, peur du néant
Tordu, dans lune plus souvent qu'autrement
Tort d'avoir cru que j'avançais l’temps
Plus haut tu montes, plus longtemps tu redescends
Track Name: C'qui viendra après 後生一生 (feat. Sibitt / 志人)
Kick & Snare :

Les idées qui déboulent et la tête qui commence
À hocher au rythme de ton coeur
Les frontières qui s'écroulent, les limites qui s'estompent
Faisant fondre tes plus grandes peurs

Sans aucun doute, ni crainte, à l'horizon
Tu suis désormais les heures
Qui passent enfin comme le temps qui file
Et s'enfuit avec tout ton malheur
 
Aux oubliettes, tous les dilemmes
Qui t'faisaient ressentir ces malaises
Maintenant c'est fait : t'es enfin prêt
Pour prendre le prochain des manèges

Le goût de vivre, et de plein fouet
Le goût de faire c'qui t'empêche d'être
Et surtout, surtout n'jamais perdre
Une occasion d'vivre pour vrai


志人/Sibitt :

畑の案山子名無し篝火にあたり
山に赤い陽が渡り果たし身の悲しみを洗い流し
天の川を跨ぎ泡の夢に花を咲かし
マタギ草鞋履かし変わり気と飾り気を払い
墓の中の我が身姿形優し混ざり合う色も持たず黙りこくる正に鉛おぶる肩に 
あざみ続ける人の世を笑い曲がりなりに分ち学び
互い違い認め射止め賜い


Kick & Snare :

Personne n'est mieux placé
Pour faire en sorte d'atteindre c'que tu voudrais
Fonce, oui! vas-y, fonce!
Tu verras bien c'qui viendra après

De chercher réponse aux questions
Qui n'sont pas tiennes t'garde en retrait
C'est l'moment qu'tu t'prononces, oui!
Enfin, fonce! c'est l'jour que t'attendais
 
Être fort devant l'adversité
C'est prendre son courage à deux mains
Voir clair dans toute cette opacité
Ouvrir grands les yeux pour enfin suivre son coeur

Car toutes les secondes sont comptées
En attente d'un meilleur lendemain
Vaincre la peur et l'doute
Car l'effet escompté n'est sûrement pas bien loin


志人/Sibitt :

瓶の中の水に我を映し風の鞘に聴いた鳥の声に乗せる森の燃える青いポエム添える
種を蒔いた晴れの日には屋根を剥いで星の見える丘で君と二人きりで赤い月が溶けるまで
淡い夢の畔影を描いた黒い海を臨み長い雲を切り刻めば蛇が天に橋を架けて
白い波に岩は碎け導かれた月の裏へ
海月浮かべ空へ昇り生まれ繋げ村へ詠え